Les Livres Virtuels

Index Les Voyageurs de la PRINCESS AUGUSTA



LE VILLAGE DE NATZWILLER



       Le village (27) de Natzwiller dépend de l’Eveque de Strasbourg et plus précisément du bailliage de Schirmeck. Il fait figure d’annexe de cette dernière petite ville, bien qu’il soit plus proche de Rothau. Il n’est pas siège de paroisse, si bien que les naissances catholiques peuvent être enregistrées à plusieurs endroits. En théorie, à Schirmeck, paroisse en titre. Souvent, aux paroissiaux catholiques de Rothau. Ou bien dans des petits villages tels que Russ.

       Natzwiller jouxte Rothau, et il arrive que les actes anciens l’en distinguent mal. Il s’agit d’une implantation très ancienne, un lieu de pèlerinage qui fut connu au Moyen Age sous le nom de Saint Luden (patron des pélerins) et variantes. Puis, pour quelque raison oubliée depuis longtemps, Saint Luden cessa d’être bien vu de l’Eglise locale. Il fut remplacé, comme patron de la chapelle du coin (l’église en titre étant à Schirmeck) par Saint Genès. Et le nom du village devint Nassville en français, Natzweilller en allemand, pour se stabiliser actuellement sous la forme Natzwiller.

       Cependant, pour l’étude de la population du village à l’époque qui nous interesse, nous oublierons cette noble et ancienne origine, car la guerre de Trente Ans a dépeuplé le village. La nouvelle population n’a rien à voir avec l’ancienne. D’après Leypold: « En 1672, le hameau semble n’être habité que par cinq familles, dont deux sont originaires du Ban de la Roche » (familles Matthis, Giss, Otton, Marc, Baux.). Cette date de 1672 relativement éloignée dans le temps de la guerre de Trente Ans, nous montre que, durant tout le 17ème siècle, Natzwiller ne réussit pas à reconstituer vraiment ses effectifs.

       Dans cette population peu nombreuse, nous nous contenterons de noter quelques familles qui ont un lien avec notre histoire.



page suivante